Lycée ALAIN-FOURNIER - BOURGES
site du ministere
logo académique



Ré-ouverture de laTRANSVERSALE post-Confinement


Nous avons le plaisir de vous annoncer la réouverture publique de laTRANSVERSALE, espace d’art contemporain et d’expérimentations du lycée Alain-Fournier de Bourges — dans le respect des règles sanitaires — pour sa nouvelle exposition, réalisée en co-production avec l’Ensa Bourges, Une classe ne se tient pas sage toute seule, mercredi 24 juin.


Le confinement et l’annulation d’une partie de notre programmation auront été l’occasion, non de nous "réinventer", formule que nous n’avons que trop entendue jusqu’à la vider de sons sens — et prérogative qui revient en fait plutôt aux artistes — mais bien de repenser notre projet de soutien aux jeunes artistes et de revenir sur les raisons premières qui ont animé l’ouverture de cet espace d’expositions dans notre établissement, il y a maintenant quatre ans.


Considérant que l’art ne peut se suffire des technologies de la communication et des visites virtuelles, cette réouverture de laTRANSVERSALE au début de l’été et à l’heure où les classes ne peuvent encore que partiellement accueillir les élèves, confirme cependant notre volonté de transmission artistique en permettant aux spectateurs de renouer le contact avec les œuvres. Implantée dans le quartier des Gibjoncs et jouxtant le quartier de la Chancellerie, laTRANSVERSALE participe à l’équité de la présence de l’art contemporain sur l’ensemble du territoire urbain en rétablissant ce pont entre l’art et les publics. Engageant un projet et un dialogue local avec les populations, les œuvres et les artistes, elle se veut prendre le contrepied de l’homogénéisation de la globalisation culturelle.


Sa programmation annuelle proposera moins d’expositions mais sur des temps plus longs, permettant de construire une relation plus construite avec ses partenaires, un véritable accompagnement des publics et l’organisation d’actions pédagogiques facilitées. La jonction des disciplines et les échos à l’actualité seront renforcés en cohérence avec l’urgence et les enjeux publics de ses thèmes — environnementaux, solidarités, luttes égalitaires, etc. Enfin, nous multiplierons les invitations à l’adresse des jeunes artistes afin de soutenir les commencements.


C’est la raison pour laquelle Une classe ne se tient pas sage toute seule, réalisée en co-production avec l’École nationale supérieure d’art de Bourges et avec le soutien de la Région Centre-Val de Loire, présentera les œuvres de jeunes artistes issus de l’Ensa Bourges ou encore étudiant·e·s en école supérieure d’art (Ensa Bourges, Beaux-Arts de Paris, Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles).


Elle sera accessible du lundi au vendredi, de 15h à 19h, du 24 juin au 10 juillet, puis du 19 août au 26 septembre.


Étienne Meignant, commissaire de cette exposition, sera présent pour accueillir, accompagner les publics et dialoguer avec elles et eux tout au long de celle-ci.


En annexe vous trouverez le Plan de reprise d’activité et d’accueil public post-confinement de laTRANSVERSALE qui s’appuie à la fois sur le Protocole relatif à la réouverture et au fonctionnement des collèges et des lycées établi par le Ministère de l’Éducation nationale et sur les recommandations de la Direction générale de la création artistique portée par le document d’Aide à la reprise de l’accueil du public dans des espaces d’exposition diffusé par le Ministère de la Culture, qui s’appliquera sur cette dernière exposition de notre programmation 2019-20 et sans doute tout au long de la programmation suivante.